En tete 1
 

Inlandsis - Premiers Froids

Arbouse - Anti-Craft

Trois Français sur la banquise : contemplatif mais sautillant.

Premiers froids, disque de saison. Musique de chambre, chambre froide : le nom du groupe, qui évoque l’Islande et donc Sigur Rós ou Múm, est aussi celui de la calotte glaciaire. Mais la vie grouille sous ces séracs : comme chez Boards Of Canada, mille dérèglements espiègles et tendresses pop sauvent cette banquise de la nature morte. Car avant Reich, avant
Glass, avant Godspeed ou Plastikman, avant la glaciation donc, il y eut pour le trio français une jeunesse pop, mélancolique déjà, mais sautillante : New Order ou les Field Mice, avec leurs mélodies frêles et sensibles, leur humanité indécente, se rappellent aujourd’hui au bon souvenir de cette electronica. Car Inlandsis a beau jouer une musique contemplative et étale, son spleen sait aussi dodeliner, dansotter, avec une malice et une volupté qui évoquent parfois les étranges expérimentations électroniques de François de Roubaix pour le cinéma seventies. Une de ses plages de 1974 s’appelait Pingouins sur banquise. Ils sont trois, et leur démarche, mécanique et fragile, est d’une grâce folle.

 

Capture d e cran 2016 11 14 a 13 11 46

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Date de dernière mise à jour : 18/02/2018